AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous le soleil de minuit_* <_Libre_>

Aller en bas 
AuteurMessage
Camaro
Co-Admine
Co-Admine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Puf : Kama 8D
Date d'inscription : 30/01/2009

VIE
RELATIONS:
EXPÉRIENCE 1:
9/100  (9/100)
EXPÉRIENCE 2:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Sous le soleil de minuit_* <_Libre_>   Dim 1 Fév - 1:33

11h50 am,

Camaro regardait calmement le temps passer,après tout n'est il pas vrai que rendu le soir,la solitude est de plus en plus agréable.Rien de spéciale à partir de maintenant c'était passé dans la vie de notre gros toutou adoré,il avait chassé comme tout bon chien sauvage.
«_Flash Back_»

Courir c'est tout se qui comptais pour lui,bon ok à part attrapé ce satané lapin qui le distançait rapidement devant lui.Voilà maintenant une bonne trentaine de minute qu'il courrait après cette animal poilu et pour être précis,Camaro risquait à tout moment de ce faire mal,les racines qui surgissait de la terre présentait un danger potentiel de perte de proie.Les arbres également semblait rapetisser quand notre jeune chien suivait à la trace ce lapin,qui passait habilement entre les arbres.Disons que Camaro était bientôt en train de perdre sa patience.La neige lui collait aux visage ce qui plusieurs fois la rendu aveugle et causé quelque fonçage dans les buissons,un autre gros désavantage extrème,comme nous le savons tous les lapins,l'hiver arrivé,leur fourrure prennes un teinte blanche.Bref comment suivre une masse blanche dans un univers blanc!.Mais un certain avantages à cette poudre venant du ciel c'est que la neige refroidit les muscles se qui les rends plus forts dans le cas de Camaro.Donc sa vitesse commencait peu à peu à augmenter au bonheur de celui-ci.Lentement ses galops se rapprochait du lapin.Puis pan plus rien,les crocs de notre cher ami était maintenant,en train d'étouffer le lièvre qui essayait de se dégager et utilisait ses dernières forces, Camaro chercha un endroit confortable pour manger, sans se préoccuper de la bête qui s'agitait toujours, dans sa gueule.Puis le jeune chien s'assit et déposa le lapin par terre, mort.Il se mit alors à dévorer le lapin.Le lapin dévoré,il c'était remis en route pour finalement revenir ici

«_Fin Flash Back_»

La lune haut dans le ciel,il était le moment de partir.Ou?Bien part la-bas.Ces pas était lourd sans bruit,aucun craquement que de fines gouttes.Puis ils s'arrêta,devant lui de fines bridilles brillait à la lumière de la lune.Un très beau spectacle,mais Camaro n'était pas là pour regarder des brindilles briller naivement.Il engaga le pas,devant lui,tout les brindilles semblait le supplier de rester ici,sans bouger,des petites voix naive.Il s'arrêta un moment pour regarder la lune,aux bonheur des herbes sous ses pattes qui semblait s'accrocher fermement à sa patte en enroulant leurs feuilles.La lune était haute et les étoiles ne faisait que d'émerveiller le spectacle.Il soupira,l'air préoccupé.Puis continua sa marche nocturne,il sentait doucement les feuilles se détacher de sa patte mais entendait toujours les cris de désespoir de celle-ci.

_________________
Camaro_
«_Faire confiance c'est se destiner à être trompée_»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eïm
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 22
Puf : Datsy
Espèce : Dog! Warf!
Pelage : Blanc, blanc et... euh... blanc!
Date d'inscription : 25/11/2007

VIE
RELATIONS:
EXPÉRIENCE 1:
12/100  (12/100)
EXPÉRIENCE 2:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous le soleil de minuit_* <_Libre_>   Dim 29 Mar - 19:17

L'eau semblait tout posséder. Elle était en haut, en bas, à droite, à gauche, derrière et devant. La lumière qui permettait à la petite chienne blanche de voir l'eau semblait venir de partout à la fois. Il n'y avait pas de fond, ni de surface. Il n'y avait rien d'autre que l'eau. Eïm la sentait bouger autour d'elle au gré du courant. Étrangement, elle n'avait pas besoin de respirer. Waaaaah si ça se trouve, son grand-père était un poisson! Justement, un petit groupe de poissons venait vers elle. Il y avait plusieurs petits et un poisson plus grand, probablement leur mère. Ils avaient tous des écailles argentées qui reflétaient des couleurs changeantes, créées par l'eau. Ils la fixaient en silence avec curiosité. Tout à coup, la mère ouvrit la bouche et dit :

- Regardez, c'est votre cousine, la petite-fille de grand-père.

Eïm se réveilla en hurlant, ce qui provoqua un joli remue ménage autour d'elle. Les oiseaux s'envolèrent en poussant de grands cris et toute la vie de la forêt se planqua à l'abri. Elle resta là, allongée, cherchant à reprendre sont souffle. Quel rêve horrible! Elle frissonna, mais son corps reprit ses droits aussitôt et son estomac gargouilla furieusement. Elle se leva, les paupières collées. Il lui faudrait au moins dix minutes avant qu'elles ne s'ouvrent. Elle sortit, sans rien voir, du creux dans les racines d'un arbre où elle avait dormi. Elle aimait bien dormir dans les racines des arbres. Elle était petite, alors elle tenait toujours dedans, et c'était un endroit bien caché et abrité des intempéries. Elle fit quelques pas, les yeux fermés, et une violente douleur apparue au niveau de son museau et lui fit aussitôt ouvrir les yeux. Elle avait foncé dans un arbre. Elle poussa un hurlement suraigu. Les pauvres oiseaux qui vivaient par ici devaient vraiment souffrir quand elle était là. Elle fit un pas en arrière, tourna et partit en titubant. Du moment qu'elle allait ailleurs, ça lui convenait. En guise de protestation, son ventre émit un autre grondement. Ah, c'était vrai. Elle devait aller vers un endroit où il y avait à manger. Pas n'importe où. Soudain, un joli scintillement la tira de ses pensées. Elle ouvrit de grands yeux émerveillés. Elle déboula en trébuchant dans la clairière. Les herbes qui recouvraient le sol brillaient de mille feux. Une odeur étrangère la fit s'arrêter. Elle se retourna et leva la tête. Un chien immense (pour elle ) se tenait là. Elle le fixa en silence, inexpressive, figée, comme une statue blanche. Après une petite minute de blanc, elle pencha la tête sur le côté et sourit chaleureusement.

- Bonjour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sous le soleil de minuit_* <_Libre_>
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de neuf sous le Soleil ?
» [Blog] Derrière la scène: La Smiley attitude !!! La suite
» [Spoilers] Discussion “Professeur Layton et la Boite de Pandore"
» "Sous le soleil brûlant sont réunis les deux amants. Lorsque le vent soufflera, leur amour triomphera."
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Spirit :: ADMINISTRATION :: Corbeille :: Archives des Topics-
Sauter vers: